Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Langue : Français Poids : 1915 gr  Hauteur : 231 mm  Largeur : 173 mm  Epaisseur : 65 mm
Langue : Français Poids : 1915 gr  Hauteur : 231 mm  Largeur : 173 mm  Epaisseur : 65 mm
Langue : Français Poids : 1915 gr  Hauteur : 231 mm  Largeur : 173 mm  Epaisseur : 65 mm
Langue : Français Poids : 1915 gr  Hauteur : 231 mm  Largeur : 173 mm  Epaisseur : 65 mm
Langue : Français Poids : 1915 gr  Hauteur : 231 mm  Largeur : 173 mm  Epaisseur : 65 mm

Langue : Français Poids : 1915 gr Hauteur : 231 mm Largeur : 173 mm Epaisseur : 65 mm

Langue : Français

Poids : 1915 gr
Hauteur : 231 mm
Largeur : 173 mm
Epaisseur : 65 mm

pages 2640

Publié par Seuil

N° EAN : 9782020032421

Émile Osty, né à Paris le 28 juin 1887 et mort le 14 juillet 19811, était un chanoine français. Sulpicien, il a réalisé, d'abord seul, puis avec la collaboration de Joseph Trinquet, une traduction complète de la Bible depuis les textes originaux. Cette traduction est parue initialement en vingt-deux fascicules aux éditions Rencontres en 1970, puis en un seul volume aux Éditions du Seuil en 1973.

Études au séminaire Saint-Sulpice, à l'Institut catholique de Paris et à la Sorbonne, il est ordonné prêtre juste avant-guerre (1913) pour le diocèse de Paris. Mobilisé dans l'armée d'Orient jusqu'en 1919, il s'y distingue puisqu'il revient avec trois citations. Avec une licence en lettres et une autre en théologie, il enseigne le grec biblique à l'Institut catholique de Paris (1929 - 1954) et est suppléant pour l'hébreu. Il enseigne aussi à l'École des langues orientales anciennes.

Il a été qualifié de « génie de la traduction2». Il eut l'opportunité d'affûter son talent de traducteur en participant aux traductions de la Bible de Jérusalem, dont il devint membre du comité de direction. Doué pour repérer les limites des traductions existantes, il put s'atteler à une traduction selon ses critères de respect à la fois des textes originaux et de cette langue française qu'il aimait tant. Il s'adjoignit la collaboration de Joseph Trinquet, de 30 ans son cadet, lequel travailla surtout les notes.

Selon un texte de présentation des différentes versions de la Bible disponibles en français de l'Alliance biblique française :

Le chanoine Osty était l'oncle de Lucien Osty, plus connu sous le nom de Jean Lartéguy.

La Bible d'Osty-Trinquet (BOT)

Moins connue que la Bible de Jérusalem, il s'agit d'une excellente traduction, qui exploite toutes les possibilités de la langue française. Le prix à payer en est un texte peut-être un peu plus difficile à lire que celui de la BJ. Les notes sont essentiellement littéraires et peu théologiques.

Cette traduction, souvent abrégée en BOT par les spécialistes, bénéficie aussi de l'unité de traduction. C'est le même traducteur qui a fait tout le travail, contrairement à d'autres Bibles qui ont opté pour un travail d'équipe. Ainsi, il y a beaucoup plus de chances qu'un même mot hébreu ou grec soit systématiquement traduit par le même mot français (si le génie de la langue le permet...).