Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

livre en bon etat jamais ouvert de l annee 1913

livre en bon etat jamais ouvert de l annee 1913

de ERNEST DUPUY

POETES ET CRITIQUE édition hachette de 1913

Poètes et Critiques, Paris, 1913

Poètes Et Critiques On se souvient du bruit que souleva l'apparition de la Chanson des Gueux. L'auteur du poème fut maltraité par les tribunaux; mais le jugement du public lettré ne se laissa pas égarer, et tous les gens qui, pour crier bravo!, n'ont pas besoin de s'appuyer sur des années d'admiration publique, tressaillirent de surprise et d'aise. Ce début était celui d'un vrai poète. L'inspiration de certaines parties du livre pouvait choquer bien des lecteurs; mais, à n'en pas douter, il y avait là inspiration……

…..

Né dans une famille modeste (son père est employé des contributions indirectes), Ernest Dupuy fait des études au lycée d’Auch, puis à Paris au lycée Saint-Louis dont le proviseur est son compatriote Augustin Boutan (père de Louis et Auguste Boutan, pionniers de la photographie sous-marine) et qui sera plus tard Inspecteur général de l’Instruction publique). Il est admis en 1869 à l’École normale supérieure, où il a pour condisciple et ami Jean Richepin.

Son agrégation de lettres acquise, Ernest Dupuy exerce comme professeur de rhétorique dans plusieurs lycées de France, avant de se fixer à Paris.

En 1888-1889, il est chef de cabinet d’Édouard Lockroy, ministre de l’Instruction publique du gouvernement de Charles Floquet.

En 1895, il est nommé inspecteur général de l’Instruction publique.