Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Fayette Broché –EDITION DE 16 novembre 2006 de Gonzague Saint Bris
  • PRIX 10€ PORT POSSIBLE COLISSIMO 3€
  • LIVRE NEUF
  • Broché: 406 pages
  • Editeur : Editions SW Télémaque (16 novembre 2006)
  • Collection : GRANDS DOC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2753300399
  • ISBN-13: 978-2753300392
  • Dimensions du produit: 24 x 3,5 x 16 cm
Extrait

FIN DE PARTIE : UN CADAVRE ENCOMBRANT

Château de Versailles. 10 mai 1774. Quinze heures trente. Un valet bleu s'approche d'une bougie qui brûle sur le rebord d'un balcon donnant sur la cour de Marbre depuis le matin et souffle la flamme.
C'est un signal, et plus qu'un signal, un message. Des centaines d'yeux aux aguets l'ont enregistré et vont le transmettre aux quatre coins du palais et de la ville. Ce soir, Paris tout entier sera au courant : un des règnes les plus longs de l'histoire de France, cinquante-neuf ans, vient de s'achever avec la mort de Louis XV. Mort affreuse ! Le 27 avril, le souverain, alors qu'il se trouvait au petit Trianon, haut lieu de ses plaisirs, avec sa favorite, Madame Du Barry, née Jeanne Bécu, et quelques courtisans, avait connu les premiers signes d'un malaise qui ne cessera pas de s'aggraver. On parle d'indigestion, de fièvre, et, jusqu'au 3 mai, rien ne sera dit au roi sur la nature véritable de son mal. Le chirurgien La Martinière en a pourtant mesuré la gravité dès le 28 avril, puisqu'il n'a pas craint de déclarer avec une rudesse impensable en toute autre circonstance :
«Sire, c'est à Versailles qu'il faut être malade !»
À Versailles, sous-entendu dans un cadre digne d'abriter l'agonie du monarque le plus important d'Europe. À Versailles, la mort elle-même sera empreinte de majesté. Au petit Trianon, elle serait honteuse, furtive. S'il y a un temps pour tout, il y a aussi un endroit pour tout. Le roi l'a compris. L'heure des symboles a sonné. Ils compteront davantage, désormais, que les réalités, et surtout que les sentiments. L'éloignement de la favorite est décidé sur-le-champ. La Du Barry, qui représente à elle seule, pour l'opinion, toutes les faiblesses du roi, n'a plus sa place à Versailles. Le vice parti, la vertu entre dans la chambre où le souverain va connaître à son tour les épreuves dégradantes que la variole inflige à ses victimes. La vertu, c'est-à-dire ses filles : Madame Adélaïde, Madame Victoire et Madame Sophie, vieilles demoiselles acariâtres, intrigantes ; la dernière, Madame Louise, qui est au Carmel de Saint-Denis les rejoint. Elles veilleront sur les derniers jours de leur père avec un tel dévouement qu'elles tomberont elles-mêmes malades, une fois le roi enterré. Le Dauphin, la Dauphine, les princes, les princesses sont tenus à l'écart, à cause du risque de contagion. Le roi a voulu avoir une fin chrétienne, édifiante. Il a confessé ses fautes, il s'est repenti publiquement par la bouche du cardinal de la Roche-Aymon, aumônier en chef de Versailles, d'avoir «scandalisé son peuple», ce dont «il est bien fâché». Les deux derniers jours, son corps s'est couvert de croûtes et a dégagé une odeur de plus en plus fétide, épouvantable, horrible et insoutenable.

Revue de presse

Accumulant révélations surprenantes, documents inédits, archives de familles et correspondances privées, Gonzague Saint Bris éclaire d'un jour nouveau les soixante-dix-sept ans d'un homme d'idéal et d'action, à l'occasion du deux cent cinquantième anniversaire de la naissance de ce marquis libertaire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

Il y a 250 ans, le 6 septembre 1757, naissait au Château de Chavaniac, dans les montagnes d'Auvergne, Gilbert Motier, Marquis de La Fayette.

Orphelin et millionnaire à 14 ans, marié à 16 ans à la femme de sa vie, major général dans l'armée des Etats-Unis à 19 ans, tel est La Fayette, célèbre sur les deux rives de l'Océan à 20 ans. Gonzague Saint Bris a consacré vingt ans de recherches sur les deux continents à la poursuite de son héros. Accumulant révélations surprenantes, documents inédits, archives de familles et correspondances privées, il éclaire d'un jour nouveau les soixante-dix-sept ans d'un homme d'idéal et d'action qui bouleverse sur son passage quatre royaumes, deux révolutions, deux républiques et un empire.

Tour à tour défenseur des Indiens et des Noirs en Amérique, des protestants et des juifs en France, pionnier des droits de l'homme, prophète du suffrage universel, partisan de l'ouverture, avocat des Irlandais, des Polonais, des Italiens, qui sont à la recherche de l'idée d'une nation, La Fayette anticipe tous les combats de la Liberté. Au-delà d'une biographie considérable, Gonzague Saint Bris met en scène la superproduction d'une époque dont les rôles principaux sont joués avec éclat par Marie-Antoinette, Beaumarchais, le chevalier d'Éon, Alex de Fersen, Philippe Égalité, Choderlos de Laclos, Benjamin Franklin, Thomas Paine, la belle Aglaë, la fascinante Diane, Georges Washington, Louis XVI, Napoléon Bonaparte, sans oublier les portraits polychromes et les cocardes tricolores d'une galaxie de personnages emportés par le vent de l'Histoire.

Quatrième de couverture

Le 6 septembre 1757, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, naît au château de Chavaniac, dans les montagnes d'Auvergne. Orphelin et millionnaire à quatorze ans, marié à seize ans à la femme de sa vie, major général dans l'armée des États-Unis à dix-neuf ans, tel est le destin du Héros des Deux Mondes à vingt ans. Tour à tour défenseur des Indiens et des Noirs en Amérique, des protestants et des juifs en France, pionnier des droits de l'homme, prophète du suffrage universel, partisan de l'ouverture, avocat des Irlandais, des Polonais, des Italiens qui sont à la recherche de l'idée d'une nation, La Fayette anticipe tous les combats de la Liberté. Il traversera trois révolutions, quatre royaumes, deux républiques et un empire, et symbolisera une idée de la France engagée hors de ses frontières. Gonzague Saint Bris a consacré vingt ans de recherches à la rédaction de cette considérable biographie. Accumulant révélations surprenantes, documents inédits, archives de familles et correspondances privées, il éclaire d'un jour nouveau les soixante-dix-sept ans d'un homme d'idéal et d'action, à l'occasion du deux cent cinquantième anniversaire de la naissance de ce marquis libertaire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Biographie de l'auteur

Gonzague Saint Bris a consacré vingt ans de recherches à la rédaction de cette considérable biographie. Accumulant révélations surprenantes, documents inédits, archives de familles et correspondances privées, il éclaire d'un jour nouveau les soixante-dix-sept ans d'un homme d'idéal et d'action, à l'occasion du deux cent cinquantième anniversaire de la naissance de ce marquis libertaire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :