Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MIROIRE des CHAT DE LEONOR FINI ETAT NEUF PRIX 65€ PORT +5€ COLISSIMO
MIROIRE des CHAT DE LEONOR FINI ETAT NEUF PRIX 65€ PORT +5€ COLISSIMO
MIROIRE des CHAT DE LEONOR FINI ETAT NEUF PRIX 65€ PORT +5€ COLISSIMO
MIROIRE des CHAT DE LEONOR FINI ETAT NEUF PRIX 65€ PORT +5€ COLISSIMO
MIROIRE des CHAT DE LEONOR FINI ETAT NEUF PRIX 65€ PORT +5€ COLISSIMO

Cette nouvelle édition d'un livre devenu une référence et un mythe depuis sa parution il y a trente ans, fait renaître les gardiens félins de l'univers mystérieux et magique du peintre Leonor Fini, pour qui " le chat est à nos côtés le souvenir chaud, poilu, moustachu et ronronnant d'un paradis perdu. " Richard Overstreet a revisité ce Miroir des chats avec une nouvelle mise en page augmentée de photographies inédites, ainsi que de nombreuses illustrations nouvelles des plus beaux portraits de chats de Leonor Fini. " Dans ce livre, vous rencontrerez des chats historiques, des chats égyptiens, chats d'Azincourt, chats bottés, chats ailés. "Miroir des chats allie tout l'art, la passion et la sensibilité de Leonor Fini et de Richard Overstreet. N'est-ce pas d'ailleurs un Abyssin qui fut à l'origine de leur rencontre ?
Leonor Fini
ISBN : 2832102832 
Éditeur : SLATKINE (13/10/2008)
Description de l'article : Slatkine. Couverture rigide. Etat : Neuf. Etat de la jaquette : Neuf. Edition originale. Paris 2008. 1 Volume/1. -- Neuf -- Reliure éditeur cartonnée sous jaquette illustrée. Format 34,8 x 29 cm ( 2440 gr ). ------- 238 pages. ****************** "" Dans ce livre sur les chats vous en apprendrez de toutes les couleurs. Vous y rencontrerez chats historiques, chats égyptiens, chats d'Azincourt, chats de Richelieu, chats bottés, chats armés, chats des Cathares, chats de chevaucheuses d'escovettes, le Kater Murr et chats «honneur de la maison», chattes ailées, chats «qui se promènent tout seuls», chats docteurs et polonais, chat Mammon et chats parfumés. Je vais parler, moi, du chat immédiat. De celui qui, assis sur mes chevilles, montre son front large et têtu, ses jolies oreilles en forme de delta, courtes et pointues. De celui qui se blottit contre ma hanche gauche, presque avec fureur. De cet autre, enroulé à ma droite, qui presse sa patte contre moi pour que je m'occupe de lui. Et il y en a 

Paris 2008. 1 Volume/1. -- Neuf -- Reliure éditeur cartonnée sous jaquette illustrée. Format 34,8 x 29 cm ( 2440 gr ). ------- 238 pages. ****************** "" Dans ce livre sur les chats vous en apprendrez de toutes les couleurs. Vous y rencontrerez chats historiques, chats égyptiens, chats d'Azincourt, chats de Richelieu, chats bottés, chats armés, chats des Cathares, chats de chevaucheuses d'escovettes, le Kater Murr et chats «honneur de la maison», chattes ailées, chats «qui se promènent tout seuls», chats docteurs et polonais, chat Mammon et chats parfumés. Je vais parler, moi, du chat immédiat. De celui qui, assis sur mes chevilles, montre son front large et têtu, ses jolies oreilles en forme de delta, courtes et pointues. De celui qui se blottit contre ma hanche gauche, presque avec fureur. De cet autre, enroulé à ma droite, qui presse sa patte contre moi pour que je m'occupe de lui. Et il y en a deux sur le coussin autour de ma tête et un autre encore sur mon épaule : c'est lui qui était sur mes genoux et que j'ai dû faire changer de place pour écrire. Comme ces statues baroques qui représentent le fleuve égyptien envahi de putti, ses confluents, j'ai le privilège, dès que je m'allonge, de devenir le Nil des chats. On raconte qu'ils sont indépendants. Jusqu'à un certain point. Lorsque je rentre, ils viennent, comme une grande vague, à ma rencontre ; ils n'aiment pas que je parte et ils sont reconnaissants : ils reconnaissent, ils aiment la compagnie des humains. Si on comprenait leur langage, on les entendrait dire : «moi, j'aime les humains,» comme nous disons : «moi, j'aime les chats», car ils vivent avec nous sur un pied d'égalité et ils sont contents de sentir un intérêt, un contact, une chaleur même fugitive. Contents de savoir que, s'ils le demandent, nous leur ouvrirons la porte qu'ils veulent ouverte. Mystérieux ? Pas plus que vous, que nous, pas plus que tout ce qui vit et nous est étranger et semblable à la fois, sans que l'on puisse décider ce qui, et à quel moment, de la différence et de la ressemblance, prend le dessus. Ainsi ils ont sommeillé quelques heures sur des fauteuils, des tables, sur une tache de soleil par terre et voilà que d'un coup ils se réveillent, deviennent arcs, s'étirent, échangent leurs places avec une précision établie par quelque génétique chorégraphie. Notre attraction pour eux, elle, n'est pas mystérieuse, elle va vers un être parfait, plus beau que tous, mieux proportionné que le lion et le tigre : les yeux plus grands, le nez plus petit ; tout aussi beaux la bouche, la langue, les crocs, le dos, la queue attentive, les pattes. Ces pattes si rondes et si souples qui discrètement tiennent en réserve des petits poignards et dont le chat fait des mains quand il veut. Imaginez un chat grand comme un tigre, un tigre petit comme un chat (j'avoue : je ne lui dirais pas «non»). Alphabet de beauté : Y formé par le nez et le trait qui va jusqu'à la bouche, X dressé des moustaches, M des fronts striés, marbrés : initiales qui ont dû attirer magiciens, alchimistes, sorcières. Les chats rêvent, je l'ai observé, et le livre d'un savant allemand m'apprend que, de tous les mammifères, ce sont les félins qui rêvent le plus. Une de mes chattes plongée dans un rêve qui pourtant semblait heureux, a soudain aboyé, onomatopée d'un chien de cauchemar ; une autre a émis le chant d'un rossignol, ou presque. La chatte. "" 

PREND PLAY PAL COMPTE arianevinci@gmail.com

art sacre 34 rue de la liberte 37220  l ile bouchard